top of page

Liste des principales coalitions d'investisseurs professionnels

Dernière mise à jour : 7 févr. 2023


NetZero Asset Owner Alliance


L'Alliance des propriétaires d'actifs à zéro émission nette (NZAOA, Net-Zero Asset Owner Alliance) est une initiative mondiale lancée en 2020, visant à accélérer la transition vers une économie faible en carbone et à atteindre des émissions de gaz à effet de serre nettes de zéro d'ici 2050. L'Alliance des propriétaires d'actifs à zéro émission nette est l'une des nombreuses initiatives visant à lutter contre le changement climatique en s'engageant avec le secteur financier pour promouvoir l'investissement durable et la décarbonisation. Elle vise à élever la barre pour l'industrie et à encourager d'autres propriétaires d'actifs à rejoindre l'alliance et à adopter des stratégies d'investissement à zéro émission nette.L'alliance est composée de propriétaires d'actifs, tels que des fonds de pension, des compagnies d'assurance et des fonds souverains, qui gèrent collectivement des trillions de dollars d'actifs. L'alliance se concentre sur trois principaux domaines d'action : - Stratégies d'investissement à long terme : les membres de l'alliance s'engagent à aligner leurs portefeuilles d'investissement sur l'accord de Paris sur le changement climatique et à atteindre des émissions nettes de zéro d'ici 2050. - Engagement politique : les membres de l'alliance s'engagent avec les décideurs politiques et les régulateurs pour soutenir l'élaboration de politiques qui accélèrent la transition vers une économie faible en carbone. - Action collective : les membres de l'alliance collaborent pour partager les connaissances et les meilleures pratiques, développer et mettre en œuvre des initiatives collectives et promouvoir l'adoption de stratégies d'investissement à zéro émissions nettes. L'alliance est soutenue par un secrétariat, qui fournit aux membres des recherches et des analyses, coordonne l'engagement avec les décideurs politiques et soutient le développement d'initiatives collectives.


Signataires :


Aema Group, AXA, BNP Paribas Cardif, BPCE Assurances, Caisse des Dépôts, CNP Assurances, Crédit Agricole Assurances, ERAFP, FRR, Groupama, MAIF, SCOR SE, Société Generale Assurances, ...



Finance for biodiversity pledge


La déclaration "Finance pour la biodiversité" (Finance for Biodiversity Pledge) est une initiative lancée en 2020 qui vise à inciter les acteurs financiers à agir pour protéger la biodiversité. Elle est lancée par une coalition d'acteurs internationaux, y compris des gouvernements, des organisations internationales, des entreprises et des organisations de la société civile. La déclaration s'appuie sur trois engagements principaux : Aligner les stratégies d'investissement et de financement sur les objectifs de la biodiversité, tels que ceux énoncés dans la Convention sur la diversité biologique de l'ONU. Engager les décideurs politiques et les régulateurs pour élaborer des politiques et des réglementations favorables à la biodiversité Favoriser la transparence et la responsabilité en communiquant sur les efforts entrepris pour protéger la biodiversité. Les signataires de la déclaration s'engagent à adopter des pratiques durables et à intégrer les risques liés à la biodiversité dans les décisions d'investissement et de financement. Cela peut inclure des investissements dans des projets qui protègent la biodiversité, comme la restauration des écosystèmes ou la transition vers des sources d'énergie renouvelable, ainsi que des engagements en matière de développement durable et de transparence. La déclaration "Finance pour la biodiversité" est l'une des nombreuses initiatives visant à sensibiliser les acteurs financiers à leur rôle dans la protection de la biodiversité et à promouvoir des pratiques durables dans l'industrie financière.


Signataires :


Aema, Amundi, AXA IM, Crédit Mutuel Arkéa, Federal Finance Gestion, Gay-Lussac Gestion, Groupe VYV (Harmonie Mutuelle), HSBC Global Asset Management, La Banque Postale, La Financière de l'Echiquier, La Française, Mandarine Gestion, Mirova Asset manager, ODDO BHF Asset Management, Schelcher Prince Gestion, SCOR SE, SG (29 Haussmann), Société Générale Assurances, STOA Infra & Energy, SWEN Capital Partners, ...



Tobacco Free Portfolios


Les portefeuilles sans tabac (Tobacco Free Portfolios) sont une initiative qui vise à éliminer les investissements dans les entreprises du secteur du tabac. Le but est de réduire les risques financiers liés à ces entreprises et de contribuer à l'effort global pour réduire la consommation de tabac, qui est l'une des principales causes de mortalité évitable dans le monde. Cette initiative vise à inciter les investisseurs institutionnels, tels que les fonds de pension, les assureurs et les fonds souverains, à ne plus investir dans les entreprises qui dépendent principalement de la vente de produits du tabac. Les investisseurs peuvent également s'engager à ne pas investir dans de nouvelles entreprises du secteur du tabac à l'avenir. Il existe plusieurs façons pour les investisseurs de mettre en place des portefeuilles sans tabac. Ils peuvent utiliser des critères d'exclusion pour éliminer les entreprises du secteur du tabac de leurs portefeuilles d'investissement, ou ils peuvent s'engager à ne pas investir dans de nouvelles entreprises du secteur du tabac à l'avenir. Il est important de noter que ces initiatives peuvent avoir des conséquences sur les rendements financiers, il est donc important pour les investisseurs de comprendre les risques et les opportunités liés à ces types d'investissements avant de prendre une décision.


Initiative de Place "Climat"


L'initiative "Place Climat" est une initiative lancée par des acteurs de la finance pour sensibiliser les investisseurs aux risques liés au changement climatique et les inciter à adopter des pratiques d'investissement plus durables. Elle est lancée en France, sous l'égide de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) en collaboration avec Banque de France, et l'Institut des Actuaires. L'initiative vise à promouvoir l'investissement climatique en France, en incitant les investisseurs à intégrer les risques climatiques dans leur processus d'investissement et en favorisant l'accès aux informations et aux outils nécessaires pour prendre des décisions d'investissement éclairées. Elle a pour objectif de renforcer la transparence et la responsabilité des investisseurs en matière de risques climatiques, et de favoriser l'accès aux financements nécessaires pour les projets d'investissement liés au climat. Pour cela, l'initiative met en place un label "Place Climat" pour les fonds d'investissement qui remplissent des critères précis en matière de transition énergétique et climatique. Elle a également un volet formation pour les acteurs de la finance pour qu'ils comprennent les enjeux lié à la transition énergétique et climatique. L'initiative "Place Climat" est un exemple d'efforts pour accélérer la transition vers une économie plus durable et résiliente face aux impacts du changement climatique.


Signataires : 9 assureurs, CDC et EDF


Investor Initiative for Responsible Care


L'Initiative des Investisseurs pour une Prise en Charge Responsable (Investor Initiative for Responsible Care) est une initiative qui vise à inciter les investisseurs à prendre en compte les risques liés aux impacts environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans leurs décisions d'investissement. Elle a été lancée par l'Organisation internationale de la chimie (International Council of Chemical Associations, ICCA) en collaboration avec des investisseurs institutionnels et des entreprises chimiques. L'initiative vise à améliorer la prise en compte des risques liés aux impacts ESG dans les décisions d'investissement, en encourageant les investisseurs à intégrer ces risques dans leurs processus d'investissement et en favorisant l'accès aux informations et aux outils nécessaires pour prendre des décisions d'investissement éclairées. Elle vise également à renforcer la transparence et la responsabilité des investisseurs en matière de risques ESG, en les encourageant à communiquer sur leurs pratiques et à rendre compte de leurs progrès en matière de prise en compte de ces risques. L'initiative s'appuie sur un ensemble de principes et de pratiques recommandées pour les investisseurs, qui incluent des recommandations pour l'analyse des risques ESG, l'engagement avec les entreprises, et la communication sur les progrès réalisés. Elle vise à promouvoir une prise en charge responsable des risques ESG par les investisseurs pour contribuer à une transition vers une économie plus durable.


Global Coal Exit List (GCEL)


La Liste mondiale de sortie du charbon (Global Coal Exit List, GCEL) est une initiative lancée par Urgewald, une ONG allemande qui vise à lutter contre le changement climatique. Elle vise à identifier les entreprises, les banques et les investisseurs qui financent encore l'industrie du charbon, et à inciter ces acteurs à sortir de ce secteur. La liste est basée sur des données de recherche et de surveillance sur les investissements et les financements dans l'industrie du charbon. Elle comprend des informations sur les entreprises qui produisent, transforment et distribuent du charbon, ainsi que sur les banques et les investisseurs qui financent ces entreprises. La liste GCEL est mise à jour régulièrement pour refléter les dernières tendances et les dernières données disponibles sur les investissements et les financements dans l'industrie du charbon. Les acteurs qui figurent sur la liste sont invités à s'engager à sortir de l'industrie du charbon et à adopter des pratiques durables. L'objectif est de sensibiliser les acteurs financiers aux conséquences de leurs investissements sur le changement climatique et d'inciter ces acteurs à adopter des pratiques plus durables et plus responsables.


Listes d’entreprises créées par l’Université de Yale


Il existe plusieurs listes d'entreprises créées par des équipes de l'Université de Yale qui visent à sensibiliser les investisseurs aux risques liés aux impacts environnementaux et sociaux des entreprises. L'une d'elles est la "Carbon Underground 200" (CU200), qui est une liste des plus grandes compagnies de charbon cotées en bourse dans le monde. Cette liste vise à identifier les entreprises qui sont les plus grandes émettrices de gaz à effet de serre et à inciter les investisseurs à réduire leurs investissements dans ces entreprises. Il y a aussi la liste des "Fossil Free Indexes" (FFI) qui est une liste des sociétés cotées en bourse qui ont le plus de réserves de combustibles fossiles. Cette liste vise à sensibiliser les investisseurs aux risques liés aux changements climatiques et à inciter les entreprises à réduire leur dépendance aux combustibles fossiles. Enfin, il y a la liste des "Global Warming Controversies" (GWC) qui classe les entreprises en fonction de leur engagement en matière de lutte contre le changement climatique. Cette liste vise à sensibiliser les investisseurs aux risques liés aux changements climatiques et à inciter les entreprises à adopter des pratiques durables en matière de lutte contre le changement climatique. Toutes ces listes sont créées pour aider les investisseurs à prendre des décisions d'investissement éclairées en matière d'environnement.


https://som.yale.edu/story/2022/over-1000-companies-have-curtailed-operations-russia-some-remain


30 vues0 commentaire

Comments


bottom of page